Booster naturellement son système immunitaire

 

Pour renforcer notre système immunitaire, nous pouvons actionner différents leviers : s’assurer une alimentation saine et équilibrée, veiller à avoir un sommeil de qualité et réparateur et enfin pratiquer une activité physique régulière. Tout cela mis en place, nous pouvons compléter nos actions en ayant recours à des compléments alimentaires (vitamines, oligominéraux, huiles essentielles…)

Dès l’entrée dans la période hivernale, l’organisme doit faire un énorme effort d’adaptation. En plus, très souvent, nous avons tendance à adopter une alimentation plus grasse qui peut engendrer une inflammation de l’intestin. Normal dès lors que notre immunité soit affaiblie à cette période.

De surcroit, le taux de sérotonine diminue chez beaucoup de personnes, normal puisque 95% est produite par les cellules du système immunitaire. Par réaction, en fin de journée des périodes à faible luminosité, nous pouvons avoir des envies de sucre qui sont sensées compenser la baisse de sérotonine du cerveau.

« Alors booster sa production de sérotonine, c’est lutter contre le stress, et donc doper son système immunitaire ! »

 

Levier alimentation

C’est le premier levier sur lequel vous pouvez jouer. Ne chargez pas trop votre alimentation en graisses et en sucres et limitez la consommation des boissons alcoolisées et des sodas sucrés afin de préserver la santé de votre muqueuse intestinale et ainsi ne pas déréguler votre précieux système immunitaire.

Par contre, pour optimaliser le fonctionnement des cellules immunitaires neuronales et intestinales, nous avons besoin de glucides à digestion lente, comme les céréales, le pain, les pâtes, le riz, les pommes de terre.

A cela s’ajoutent bien sûr les recommandations d’une alimentation équilibrée, variée, laquelle optimisera aussi vos apports en vitamines et sels minéraux.

 

Mais quelles sont les vitamines nécessaires au bon fonctionnement de notre système immunitaire ?

La vitamine A qui  stimule la multiplication des globules blancs et la production d’anticorps par les lymphocytes. Elle protège aussi la muqueuse intestinale.

Pensez aux carottes, au potiron ou encore aux légumes à feuilles vertes, sans oublier les poissons gras, le beurre, les œufs et les produits laitiers.

La vitamine C, puissant antioxydant qui protège les globules blancs et augmente leur mobilité. Elle stimule la production de cytokines, ces messagers qui activent la réponse immunitaire. On la trouve dans les fruits et les légumes.

La vitamine E  stimule la production de globules blancs ce qui est intéressant dans la lutte contre les infections respiratoires .On la retrouve largement dans les huiles végétales.

La vitamine D active les globules blancs à l’origine de la fabrication des anticorps (lymphocytes T) et de la destruction des microbes. Les poissons gras, les oeufs et le beurre en sont riches. A cela s’ajoute la synthèse cutanée induite par les rayons UV.

Et, pour ce qui est des oligo-minéraux, il faut retenir le cuivre, le zinc et le sélénium.

Le cuivre nous aide à combattre les microbes.

Le sélénium, quant à lui, maintient en éveil les lymphocytes T et booste donc notre système immunitaire aussi.

Le zinc intervient dans la production de molécules antimicrobes.

Si votre alimentation est variée, diversifiée et équilibrée, votre organisme ne manquera de rien. Vous pouvez bien sûr renforcer votre immunité en prenant un complément vitaminique par voie orale.

 

Levier sommeil

Le temps de sommeil et la qualité réparatrice de ce dernier ont une importance capitale sur la réactivité de votre système immunitaire. Si vous manquez de sommeil, votre état de fatigue va plus facilement vous inciter à grignoter et généralement c’est vers des sucreries que vous allez vous orienter. Cela aura pour conséquence de mettre à mal votre fonctionnement intestinal.

Dormez donc 7 à 8 heures par nuit si possible. Et dites-vous que ½ h/nuit = 3h30 par semaine ce qui est non négligeable !

 

Levier activité physique

Pourquoi une activité physique régulièrecomme simplement de la marche à raison de 30 minutes par jour, est-elle importante ? Parce qu’elle améliore la circulation sanguine et favorise ainsi l’augmentation des cellules de l’immunité ce qui réduirait le risque d’infection respiratoire de 40 %.

Attention cependant à ne pas exagérer car après une séance de sport trop intense, on observe une baisse du taux de lymphocytes, ce qui implique moins d’anticorps potentiels en cas d’agression. À vous de trouver le juste équilibre, sans forcer !!!